Reconstitution virtuelle et simulation réelle de la salle à manger de Néron

Depuis 2015 une collaboration originale est née entre Francoise Villedieu (archéologue, Centre Camille Jullian Aix Marseille – Ecole Française de Rome), Nathalie André (architecte, Institut de Recherche sur l’Architecture Antique, Aix Marseille) et Florent Laroche (chercheur en archéologie industrielle, IRCCyN).
Après avoir réalisé de nombreuses fouilles archéologiques, un premier modèle 3D de la salle à manger de Néron a été produit pour restituer la batimétrie. Cependant, afin de comprendre comment fonctionnait ce mécanisme extraordinaire qui permettait à la salle à manger de tourner sur elle-même à 360°, des simulation virtuelles ont été réalisées par l’Ecole Centrale de Nantes.

Pour mieux comprendre le sujet, voir la vidéo de présentation (https://lejournal.cnrs.fr/videos/lincroyable-salle-a-manger-tournante-de-neron) ainsi qu’une brève présentation (http://www.mmsh.univ-aix.fr/news/Documents/Neron_depliant_2810-1611.pdf).

L’amélioration du modèle virtuel est permanent et évolue en fonction des fouilles et des hypothèses formulées régulièrement.

Modèle 3d à visualiser et manipuler directement depuis ce site :

https://skfb.ly/WVBu

En parallèle, le Musée d’Archéologie de Marseille organisa du 2 décembre 201affiche banquet.png6 au 21 juin 2017 une exposition sur le thème « le banquet, de Marseille à Rome, Plaisirs et jeux de pouvoir ». Bénéficiant du prestigieux partenariat de la surintendance de Rome et de l’École française de Rome, organisme responsable des fouilles archéologiques sur le Palatin à Rome, il a été décidé de proposer au public, une maquette physique en 3D de la « machina néronis » et de son mécanisme. Cette maquette sera une première mondiale dans le monde archéologique : elle permet de représenter ce bâtiment emblématique tout en soulignant les hypothèses des fouilles et est associé à un réel mécanisme simulable.

Elle est réalisée par l’équipe IS3P de l’IRCCyN / LS2N – Matthieu Quantin, Eléna Puroski, Florent Laroche, Loic Jeanson. Impression 3D grâce au soutien :

  • du laboratoire IRCCyN LS2N, Ecole Centrale de Nantes
  • du Laboratoire Arc’Antique – Grand Patrimoine de Loire-Atlantique
  • de la plateformeC – Ping Nantes.

PastedGraphic-1.png   50219334852__6FF92F1A-F69D-4CA3-8E97-36A4FA95F93E.JPG

IMG_0014.jpg

Vidéo de synthèse du projet :

  1. les fouilles archéologiques
  2. la photogrammétrie
  3. la modélisation 3D du bâti et du mécanisme
  4. l’impression 3D
  5. l’exposition dans le musée
Publicités